En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites.

+ 33 4 37 43 30 00 |   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  |  |  | 

Episode 1 : La digitalisation, quelle digitalisation ?

digit1

Le constat : Au-delà des outils (ordinateurs, smartphones, tablettes…), et des nouvelles technologies, la digitalisation englobe l’évolution des usages liés à ces outils : suivis et déclarations en ligne, recours aux applis, visio, utilisation de bornes interactives, géolocalisation, partages sur des réseaux sociaux ou des forums, etc.

La digitalisation recouvre l’ensemble des canaux digitaux et des supports numériques qui permettent aux consommateurs d’entrer en relation avec les marques pour interagir : s’informer, échanger, consommer… mais pas seulement.

La relation n’est désormais plus unilatérale : de « top-down » (la marque qui s’adresse à ses clients), elle devient également « bottom up » (les clients s’adressent à la marque) et peer-to-peer (les clients échangent entre eux)… Grâce aux outils numériques – forums, blogs, réseaux sociaux, communautés, etc. – le consommateur prend la parole et devient consom’acteur.

EnovResearch FLECHE Notre regard : Au-delà, et si elle est conjuguée avec des canaux physiques,
la digitalisation constitue un relai de business et une formidable opportunité pour atteindre une qualité relationnelle premium. Elle permet également de (re-)donner plus de place aux clients : plus écoutés, plus pris en compte… voire même intégrés, de manière collaborative, dans la définition de nouveaux produits, services et parcours clients.


Dernier épisode de notre Saga : les tablettes en entreprise…suite…

 Infos « flash » issues de notre Novascope Business Télécom 2015  sur l’évolution du marché des terminaux chez les Pros.

OUI les tablettes sont des outils communicants…

tel 4G

Contrairement au marché Grand Public, les tablettes utilisées en entreprise sont connectées : une majorité des PEP (0-50sal.) équipés de tablettes les utilisent en Wi-Fi mais  aussi avec une connexion 3G/4G ou avec un partage de connexion smartphone.... Ces usages montent même, pour les PME (50-500 sal.), à 90% en Wi-Fi, et/ou en 3G/4G ou partage de connexion smartphone....Lire

L'Expertise Télécom d'enov en 4 épisodes : Episode 3 : les tablettes en entreprise

Les tablettes sont loin d'avoir remplacées les ordinateurs au sein de l'entreprisetablette
(Issues de notre Novascope Business Télécom 2015)

 Saga Télécom - Episode 3

Episode 2 : les terminaux Mobiles dans les PME...

Mobile proInfos « flash » issues de notre Novascope Business Télécom 2015  sur l’évolution du marché des terminaux chez les Pros.

Après le marché des Pros, voici l’évolution du marché des terminaux dans les PME (50 à 500 sal.)en 2015.

ü  Le smartphone représente la majorité du parc mobiles dans les PME… et Android est leader des OS devant Apple, ce qui traduit bien le lien entre catégories de terminaux (bas, moyen et haut de gamme) et statut / fonction dans l’entreprise.

ü  Si une partie des PME ont changé de terminaux mobiles au cours des 6 derniers mois, le renouvellement passe essentiellement par son opérateur, qui garde donc la main, soit par un réengagement (Fidélisation) soit via un contrat cadre qui le prévoit.

Achat nu de terminaux ? Neuf ou d’occasion ?

  • 14% des PME qui ont renouvelé au moins un terminal ont acheté des terminaux au plein tarif(donc sans engagement)… via leur opérateur mais pas uniquement (sites web…)
  • Enfin, quasiment pas de PME renouvelle avec des terminaux d’occasion ou reconditionnés

Les opérateurs « verrouillent » via des contrats le renouvellement des terminaux mobiles (RM) dans les PME, ce qui laisse peu de marge de manœuvre à ces dernières pour tester d’autres modes de financement.

Néanmoins certaines PME testent l’achat de mobiles nus de « moyen/bas de gamme » pour certaines catégories de personnels.

Pour autant, maintenant que le grand public est fortement équipé, le remboursement des frais (forfaits) des mobiles personnels n’est-il pas leur meilleure solution à terme?

 

 

En haut
Link title